jeudi 21 juillet 2011

Microfinance : Advans-Côte d'Ivoire financée par la Banque mondiale

La Société financière internationale (IFC), l’institution du Groupe de la Banque mondiale chargée des opérations avec le secteur privé, apporte un million de dollars (environ 500 millions de Fcfa) au capital de l’institution de microfinance, Advans-Côte d’Ivoire.

Advans Cote d'Ivoire
Le vice-président de l'IFC pour l’Afrique subsaharienne, Thierry Tanoh, et le représentant d’Advans, Claude Falgon, ont signé le 18 juillet à Abidjan la convention de financement. Claude Falgon a admis que cette prise de participation de l'IFC permettait à Advans-Côte d'Ivoire de bénéficier de ressources complémentaires utiles à son développement.

A propos d'Advans SA

Advans SA, société d’investissement en capital-risque spécialisée en microfinance, est basée au Luxembourg et a été créée en août 2005 avec un capital mobilisable s’élevant à 17,1 millions d’euros. La mission d'Advans SA est de bâtir un réseau d’institutions financières offrant des produits de crédit et de dépôt et d’autres services financiers classiques aux micro, petites et moyennes entreprises qui ont un accès limité, voire inexistant, au système financier formel.

Créé en juin 2009, Advans Côte d’Ivoire a pour but d’offrir aux PME des services financiers de qualité et ainsi de soutenir leur croissance. Advans Côte d’Ivoire, créé en 2009, propose des produits de crédit et d’épargne à Abidjan et, progressivement, dans les autres villes principales du pays et les zones rurales

Source : Fraternité Matin

4 commentaires:

  1. Il faut développer la microfinance sans que celle-ci soit chapeautée par la Banque Mondiale ou le FMI dégénéré. Pour l'émancipation et l'indépendance de l'Afrique !

    RépondreSupprimer
  2. le capital des structures n'est pas fermé à tous les milliardaires Africains. Si vous voulez vraiment vous émanciper, pensez à investir vos milliards dans ces structures de micro-finance, et à mettre de l'ordre dans la gestion. Ce n'est pas 500 millions de CFA (financement de la SFI) qui étourdirait un ministre Africain. Ne passons pas notre temps à rendre l'autre responsable de notre déchéance.

    RépondreSupprimer
  3. MERCI A LA BANQUE MONDIALE ET AUX FONDATEURS D'ADVANS MICRO FINANCE.GRÂCE A VOUS, NOUS LES PAUVRES QUI N'AVONS PAS DE SOUTIEN,AURONS UNE POSSIBILITÉ POUR S'EN SORTIR.

    RépondreSupprimer
  4. Comment obtenir un financement auprès de votre structure?
    Merci beaucoup à vous.

    RépondreSupprimer