lundi 14 novembre 2011

Grands Prix de la finance solidaire 2011

L'association professionnelle Finansol et Le Monde Argent ont présenté le 3 novembre la deuxième édition des Grands Prix de la finance solidaire, qui récompensent cinq projets à forte utilité sociale. Chaque lauréat a reçu une dotation financière de 5.000 euros. Tous les films réalisés à cette occasion sont disponible sur la page YouTube de Finansol.

finance solidaire

3,1 milliards d'encours de produits financiers solidaires

Au 31 décembre 2010, l'encours des produits financiers solidaires atteignait 3,1 milliards d'euros, en hausse de 29% sur un an. Environ 900.000 personnes en France détiennent l'un des 126 produits solidaires labellisés par Finansol. Grâce à leur épargne, 685 millions d'euros ont été injectés dans des projets solidaires en 2010 (+35%).

Qui a bénéficié de cet argent ? Il a servi à financer des projets dédiés à l'environnement (39%), au logement social (37%), à l'emploi (18%) et des aides au développement économique des pays du Sud (6%). En 2010, 3 400 emplois ont été créés et 2 500 familles ont pu être logées grâce à la finance solidaire.

Palmarès des Grands Prix de la finance solidaire

Prix coup de cœur : Adage accompagne des femmes en grande précarité, originaires d’Île-de-France, dans leur retour à l’emploi. Et leur propose, en partenariat avec l’hôpital Bichat, une préparation au concours d’aide-soignant-auxiliaire de puériculture. Adage a bénéficié d’apports en capital de France active et de la Nef.

Prix moins de 10 salariés : les Doigts Qui Rêvent fabrique des livres tactiles illustrés pour les enfants malvoyants en collaboration avec un chantier d’insertion. L’association bénéficie de dons versés via le livret Épargne autrement de la Maif (voir aussi notre reportage photo)

Prix de 10 à 50 salariés : Terre de liens collecte des fonds auprès du grand public pour racheter des terres agricoles et permettre à des paysans pratiquant une agriculture biologique et responsable de s’installer. Grâce à sa foncière, dont tout épargnant peut devenir actionnaire, cette société a pu, en trois ans, lever 21 millions d’euros.

Prix plus de 50 salariés : le groupe Archer a fait du développement local de l’emploi et de la réinsertion des personnes en difficulté ses priorités. Il a, par exemple, créé un atelier de fabrication de chaussures dans la Drôme... Archer bénéficie de fonds investis par deux financeurs solidaires : la Sifa et Garrigue.

Prix solidarité internationale : Cocovico est un marché coopératif situé au cœur d’Abidjan. Conçu par et pour des femmes issues du monde rural, il leur permet d’écouler leur production agricole dans un lieu sûr et salubre. Elles y trouvent également un dortoir, un dispensaire... Cette structure a reçu un prêt d’Oikocrédit, organisme international de microcrédit qui fait appel à l’épargne institutionnelle et privée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire