samedi 17 septembre 2011

Fonkoze et la microfinance en Haïti

Après de fortes pluies dans certaines régions d'Haïti, la compagnie de microfinance Fonkoze, a versé plus d’un million de dollars de dommages à ses 3.800 clients emprunteurs dans la cadre de son assurance contre les risques naturels majeurs (pour le développement de la microfinance à Haïti, lire également : "Clinton Bush Haiti Fund octroie 850.000 dollars pour Haïti").

Fonkoze : bâtir les fondations pour un démocratie en Haïti.

Les emprunteurs admissibles ont reçus des paiements en espèces de 125 dollars américains chacun, pour réparer leur maison et recapitaliser leur entreprises et leur prêt ont été remboursés pour eux, à travers leurs produits d'assurance Kore W.

Fonkoze et la compagnie de micro-assurance MICRO

Fonkoze a fondé la compagnie d'assurance MICRO (Microinsurance Catastrophe Risk Organization) pour offrir des micro-assurances à travers le monde. Ses polices d'assurances, combinent des options paramétriques et couvrent les risques de base, permettant d’offrir des produits rapides et flexibles qui peuvent être pris suivant les besoins spécifiques. Fonkoze paye la plupart des réclamations dans les 60 jours après un sinistre.

Grâce à plus de 15 années de travail dans ce contexte, Anne Hastings, PDG de Fonkoze à déclaré : "cela ne signifie rien d’aider nos clients à construire leurs actifs si ils n'ont aucun moyen de les protéger contre la perte soudaine suite à une catastrophe naturelle. Fonkoze offre déjà l'assurance-vie pour couvrir le décès d'un client, une cause fréquente de détresse financière pour les familles rurales où la maladie est fréquente et les soins de santé sont rares".

Les partenaires fondateurs de MICRO sont : Swiss Re, CaribRM (Caribbean Risk Managers Limited), GC Micro Risk Solutions SM et Fonkoze. Le Department for International Development (DFID - UK) et l'Agence Suisse pour le Développement et la Coopération (DDC) sont les bailleurs de fonds de cette assurance.

Source : Haitilibre.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire