lundi 18 juin 2012

Microfinance et économie verte au Cambodge

La réunion annuelle de l’Association des acteurs du Crédit rural en Asie Pacifique (APRACA), s’est tenue à Siem Reap dans le nord-ouest du Cambodge, du 30 mai au 1er juin. Le thème de l’événement : renforcer les petits agriculteurs grâce à des innovations financières destinées à ces populations. 250 participants étaient présents, allant des grandes banques internationales aux acteurs locaux de la microfinance. 

Logo de l'institution de microfinance PRASAC.

PRASAC, la plus grande compagnie de microfinance du Cambodge créée en 1995, était présente. Lors d’un discours devant l’assemblée générale, son président Sim Senacheert a donné les grandes orientations de la société : "nous sommes décidés à destiner une plus grande partie de nos financements à des projets durables. Ce que nous voulons, c’est un double bénéfice social et environnemental : améliorer la situation de nos clients tout en épargnant la nature".

Développement de la biomasse

PRASAC a accordé 5.800 prêts pour l’acquisition de digesteurs anaérobies, permettant aux agriculteurs de créer de l’énergie par biomasse. La société a des encours de 3 millions de dollars pour ce type de projets. L’engagement aux solutions vertes du plus grand acteur de la microfinance local est une bonne nouvelle. La compagnie de Senacheert a 117.000 clients dans les 24 provinces du pays et 158 millions de dollars d’encours de crédits. Une puissance de frappe suffisante pour avoir un véritable impact sur l’adoption des technologies responsables dans les campagnes du royaume.

Source : Greenetvert.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire